Si l’on suit l’histoire évolutive de la lignée humaine, l’actuelle appellation de notre espèce est « homo sapiens » ou dans un langage plus familier « homme moderne ». Or, bon nombre de personnes et de communautés ont introduit un nouveau terme pour indiquer l’espèce humaine d’aujourd’hui. Parce qu’il a évolué d’abord dans sa manière d’agir, mais aussi de penser et de sentir. « Homo Numericus » signifie « homme numérique » Cela est dû à l’avancement technologique de ses dernières décennies. Quel rôle joue la technologie 3D dans cette évolution ? Afin d’apporter plus d’éclaircissement sur le sujet, voyons d’abord ce qu’est la technologie 3D.

Histoire de la technologie 3D

On définit la 3D comme étant la mise en relief de notre vision du monde. Dis comme cela elle n’a rien de très technologique. C’est marrant d’ailleurs, car de nos jours lorsqu’on parle de technologie on pense immédiatement à quelque chose de nouveau. Pourtant la 3D, en tout cas son concept est aussi vieux que le monde. En effet, c’est dans l’Antiquité qu’Euclide (mathématicien grec) a émis des principes mathématiques et géométriques concernant la perception visuelle en 3 dimensions. Un peu plus loin au milieu du XIXème siècle alors même que la technologie 3D est en plein balbutiement, la première pierre a été posée lors de l’invention du stéréoscope.

Exemple d'un modèle de stéréoscope, l'ancêtre de la technologie 3D
Exemple d’un modèle de stéréoscope, l’ancêtre de la technologie 3D

Le principe directeur de ce dernier est assez simple : à l’aide d’un boitier contenant 2 images différentes, chaque œil est isolé de manière indépendante de sorte de regarder qu’une seule des images, ensuite c’est notre cerveau qui combine les images en une seule et donne une image en 3 dimensions.

Le cinéma et 3D

Ce n’est pas un secret, le cinéma et la technologie 3D vivent une belle histoire d’amour. Et oui ! Depuis les films des frères Lumière en passant par ceux d’Alfred Hitchcock au milieu du XXe siècle, la technologie 3D dans la réalisation et la diffusion des films a toujours été omniprésente.

Cinéma avec une projection numérique utilisant la technologie 3D
Cinéma avec une projection numérique utilisant la technologie 3D

S’il est vrai que la 3D s’est essoufflée vers la fin du siècle dernier, l’avènement du numérique à l’instar de l’infographie a complètement bouleversé la donne pour le septième art. Les projecteurs numériques ont remplacé les projecteurs traditionnels (pellicule 35mm) d’une manière efficiente (moindre coût pour plus de qualité). Grâce à cela l’appréciation des œuvres telle que « Avatar » de James Cameron ; « The Hobbit » de Peter Jackson ; le splendide « Hugo Cabret » de Martin Scorsese et/ou le cultissime « Star Wars » de George Lucas sont un véritable régal.

L’évolution de la technologie 3D

Un autre panel beaucoup plus pratique que divertissant dont dispose la technologie 3D reste sans nul doute la fabrication additive. Vous vous demandez sans doute ce que c’est ? C’est un terme utilisé dans le jargon professionnel (milieu industriel). Et pour le grand public on l’appelle l’impression 3D. Cela vous semble plus clair maintenant ? L’impression tridimensionnelle (3D) permet de réaliser un objet réel grâce à des logiciels spécifiques tels que la CAO (Conception Assistée par Ordinateur) utilisé le plus souvent en infographie.

Si au départ cette technique ne servait que pour le prototypage, l’évolution des matériaux d’impression tels que le métal ou le plastique ont élargi les champs d’applications de ce dernier (médical, aéronautique, architecture, etc.). Cette popularisation a engendré l’apparition d’appareil à usage domestique d’imprimante en 3D.

Prototype d'impression de la technologie 3D
Prototype d’impression de la technologie 3D

L’ère du numérique et l’avènement de la technologie 3D ont complètement bouleversé notre mode de vie, tant en bien (pour le divertissement, le domaine médical, la architecture, les nouveaux appareils technologiques etc.) qu’en mal (création d’armes à feu). Il est désormais indéniable que la technologie 3D prédomine notre société actuelle.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *